Comment trouver un Logement étudiant en Belgique ?

Nous allons vous présenter dans cet article, comment trouver un Logement étudiant en Belgique, et les points essentiels à connaître absolument !

En effet, avant de partir étudier en Belgique, vous devez savoir que le logement étudiant est un sujet crucial que vous devez maitriser absolument.

Par ailleurs, vous devez savoir que le logement étudiant en Belgique peut constituer une assez grande charge par rapport au coût de la vie en Belgique pour étudiant.

Mais, trouver un logement en Belgique doit se faire dans les plus brefs délais.

Par ailleurs, avant de chercher un logement en Belgique, vous devez avoir une idée sur les points suivants :

  • Les différents types de logement en Belgique.
  • Où vous pouvez trouver un logement étudiant en Belgique.
  • Les bon reflexe à avoir
  • Et enfin, les informations relative à connaître sur les bail locatives.

Ainsi, retrouvez plus de détails sur tout ces points dans la suite de notre article.

Comment trouver un Logement étudiant en Belgique ?

Pour trouver un logement étudiant en Belgique, il y’a certains points que vous devez connaître absolument, à savoir :

  1. Les offres de logement sur le Campus en Belgique
  2. Logements étudiants en ville
  3. Meilleurs sites de logement pour étudiant en Belgique
  4. Les bons réflexes pour le logement étudiant
  5. La garantie locative en Belgique
  6. Le bail de location en Belgique
  7. La résiliation du bail de location en Belgique

1. Les offres de logement sur le Campus en Belgique

Ne cherchez pas loin, adressez-vous au service logement de votre université ou école.

En effet, la plupart mettent à disposition de leurs étudiants des logements situés sur le site même de l’établissement, ou à proximité.

D’ailleurs, une grande partie des établissements d’enseignement supérieur dispose de logements dont ils assurent la gestion.

Par ailleurs, ceux-ci sont bien sûr réservés aux étudiants et dans certains cas la priorité est donnée aux étudiants inscrits à temps plein.

Ainsi, chaque école ou université administre des logements différents, plus ou moins grands, parfois réservés à un certain type d’étudiants (aux jeunes filles par exemple).

En plus, le service logement de votre université peut ainsi vous proposer un kot en appartement communautaire.

Ainsi, dans ce cas, vous partagez votre logement avec d’autres étudiants, le nombre de chambres dans ce type de logement très variable.

La cuisine, les sanitaires et le living-room sont communs.

Les appartements sont meublés mais la vaisselle et le linge de lit ne sont pas fournis.

Les loyers peuvent être compris entre 200 et 260 euros par mois.

Selon les universités, le contrat pourra être de 10 à 12 mois.

Par ailleurs, sachez aussi que certains établissements proposent une réduction de loyer aux étudiants participant à des projets sociaux !

Alors, renseignez-vous au service logement de votre établissement et pensez à remplir un dossier de demande en temps voulu !

2. Logements étudiants en ville

Si votre demande de logement sur le campus n’a pas porté ses fruits, inutile de désespérer !

Car les services logement des établissements centralisent aussi les offres que leur transmettent des particuliers ou des agences…

En effet, ces services d’aide permettent souvent à leurs étudiants de consulter librement une base de donnés ou des panneaux d’affichage.

Par ailleurs, cela permet aux élèves de mieux cibler leur recherche : ils sont ainsi assurés que les logements proposés sont destinés aux étudiants et à leur budget.

En plus, des offres de chambres chez l’habitant ou de colocation sont également présentées par le biais de ces services.

Ainsi, vous y trouverez sûrement votre bonheur !

Outre le référencement des annonces, le service assure une mission de suivi et de conseil de l’étudiant dans ses démarches.

Si vous vous posez des questions, si vous rencontrez des problèmes, n’hésitez pas à vous adresser au personnel.

A titre indicatif, voici les loyers que vous pouvez vous attendre à payer dans différentes villes :

  • Bruxelles, pour un kot il faut compter entre 280 et 350 euros ; le loyer d’un studio est en général situé entre 350 et 400 euros.
  • Mons, le loyer d’un kot peut aller de 140 à 270 euros, alors qu’un studio coûte de 300 à 400 euros.
  • Tournai, un kot revient à 250 euros environ, et un loyer coûte également de 300 à 400 euros.

3. Les 7 meilleurs sites de logement pour étudiant en Belgique

La rentrée approche à grand pas et pour bien aborder la vie étudiante, un passage obligatoire : la recherche de logement.

Plusieurs choix s’offrent à vous, mais attention, ne tardez pas trop car la pénurie se fait sentir très tôt surtout dans les grandes villes et dans la capitale…

En effet, pour chercher un logement étudiant en Belgique, voici les 7 meilleurs sites de recherche de logement :

  1. Immoweb
  2. Vivastreet
  3. De particulier à particulier
  4. Logic Immo
  5. Zimmo
  6. Easy Proprieties
  7. Trovit

Ainsi, on vous conseille de vous dépêcher de chercher un logement en Belgique en visitant tout ces sites et de contacter les propriétaires qui vous intéressent.

4. Les bons réflexes pour le logement étudiant

Un premier logement étudiant est souvent synonyme d’accès à l’indépendance.

Mais cette nouvelle liberté implique de nouvelles… responsabilités.

En effet, il est nécessaire d’adopter quelques bons réflexes dès le début, pour s’éviter les désagréments parfois liés à la location étudiante.

Voici les bon réflexes que vous devez adopter avant de vous installer dans votre future appartement :

  1. La visite du logement : Ne signez jamais un contrat de location sans avoir visité le logement avant. Soyez très attentifs lors de cette visite et n’hésitez pas à poser un maximum de questions.
  2. L’état des lieux d’une location en Belgique : L’état des lieux est une description en détail de l’état du logement avant que le locataire ne l’occupe (fissures aux murs, taches d’humidité, état des châssis, sanitaires, installation électrique et chauffage, etc.).
  3. Le contrat de location : Aucune loi spécifique ne régit les kots étudiants. Seul le contrat définit les conditions de location. Une fois qu’il est signé, le locataire et le propriétaire sont liés par les conditions stipulées dans celui-ci.
  4. Assurance : En tout que locataire, vous devez souscrire assurance risques locatifs qui permet d’assurer le logement contre certains risques comme un incendie, une inondation ou fuite d’eau…

5. La garantie locative en Belgique

Aussi appelée “caution”, la garantie locative sert à payer le propriétaire si:

  • le locataire fait des dégâts dans son logement;
  • le locataire n’a pas payé son loyer;
  • enfin le locataire n’a pas remboursé le propriétaire pour les factures que le propriétaire a reçues (et payées) à la place du locataire (eau, gaz, électricité…).

S’il n’y a eu aucun problème, le locataire récupère l’argent et les intérêts en quittant le logement.

La garantie doit être déposée sur un compte bloqué à la banque au nom du propriétaire et du locataire.

Par ailleurs, il arrive que certains propriétaires demandent l’argent de la garantie en “cash”, c’est-à-dire de la main à la main, ou sur le compte personnel du propriétaire.

En effet, bien que ces pratiques sont courantes, mais elle restent quand même illégales.

Si malgré tout le locataire accepte de donner “en liquide” le montant de la garantie, il est très important qu’il exige un reçu signé par le propriétaire, avec la date, indiquant la mention “pour garantie locative”.

6. Le bail de location en Belgique

Le bail de location en Belgique est un contrat entre un propriétaire (aussi appelé le bailleur) et un locataire pour la location d’un logement.

Les obligations légales sont les suivantes :

  • Le bail doit être écrit.
  • Le propriétaire est obligé d’enregistrer le bail.

Par ailleurs, il faut mentionner dans le bail:

  • l’adresse du logement à louer;
  • le prix du loyer;
  • Nom et l’adresse du propriétaire/bailleur et sa signature;
  • le nom du locataire et sa signature;
  • la date à laquelle commence la location;
  • l’état des lieux d’entrée et de sortie.

Le bail peut être :

  • Soit de courte durée: maximum 2 contrats sur une période de 3 ans.Par exemple: un premier contrat d’un an et puis un contrat de 2 ans. Ou, un premier contrat d’un an et ensuite un 2ièm contrat d’un an. Après ces 2 contrats, le locataire passe automatiquement à un bail de 9 ans
  • Soit de longue durée, 9 ans.  trois mois avant la fin du bail, le locataire doit toujours envoyer un préavis (= lettre recommandée pour annoncer son départ).

7. La résiliation du bail de location en Belgique

La résiliation du bail de location en Belgique est l’interruption du contrat avant la date prévue.

Pour un bail de 9 ans, le contrat de bail peut être interrompu à tout moment, mais il faut que le locataire annonce à son propriétaire son départ et ce, par lettre recommandée 3 mois avant la date de son départ.

En plus, il faut que le locataire paye entre 1 et 3 mois d’indemnité.

Par ailleurs, si le propriétaire décide de résilier le contrat, ceci doit se faire moyennant un préavis de 6 mois, il peut le faire à tout moment de la durée du bail.

Pour un bail de courte durée, ce contrat ne peut pas être interrompu, sauf si cela prévu dans le bail (clause contraire) ou que le propriétaire et le locataire s’arrangent à l’amiable.

Conclusion

Ainsi, pour conclure notre article, vous devez savoir qu’il existe des points essentiels à connaître absolument sur le logement étudiant en Belgique.

Il est primordial de maîtriser tout ces points avant de partir étudier en Belgique.

Vous devez savoir que le logement étudiant en Belgique constitue une charge non négligeable dans le coût de la vie en Belgique.

En effet, nous avons présenté pour vous les différents types de logement qu’un étudiant peut choisir en Belgique.

Ensuite, nous avons présenté pour vous les meilleurs sites de recherche de logement étudiants dans la Belgique.

Puis, nous avons insister sur les bon reflexes que vous devez avoir après avoir trouver votre logement.

Par la suite, nous nous sommes concentrés sur tout ce qui concerne la garantie locative en Belgique.

Enfin, nous avons conclu cet article par deux sections très importantes, à savoir le contrat de bail en Belgique, et les méthodes pour résilier ce contrat.

Ainsi, en maîtrisant tout ces points, vous pouvez trouver facilement votre logement en Belgique.

Si vous trouver des problèmes juridique, nous vous conseillons de prendre contact avec une agence immobilière en Belgique, ou le service locative de votre université.

vous pourriez aussi aimer